taxis avec les nouvelles technologies

L’avenir des taxis avec les nouvelles technologies 2022

Le secteur du transport de passagers est l’un des métiers les plus traditionnels. Mais, c’est aussi l’un des plus touchés par les nouvelles technologies. En quelques années, nous avons assisté à des changements massifs dans ce secteur avec l’arrivée d’Uber, Cabify et d’autres applications similaires. Ces nouvelles technologies bousculent le secteur et provoquent de nombreuses turbulences. Certains pensent qu’elles sont un atout pour les chauffeurs, tandis que d’autres pensent qu’elles vont les faire disparaître. Dans ce billet de blog, nous allons explorer les avantages et les inconvénients de ces nouvelles technologies et tenter de répondre à cette question.

La première chose à prendre en compte est le fait que ces nouvelles technologies permettent aux gens de trouver plus facilement une course. Auparavant, si vous vouliez prendre un taxi, vous deviez en héler un dans la rue ou appeler un service de répartition. C’était souvent difficile, surtout dans les zones très fréquentées ou aux heures de pointe.

taxis avec les nouvelles technologies

Les robots-taxis débarquent sur le marché

La principale raison en est que ces nouvelles technologies exercent une forte pression sur les chauffeurs de taxi pour qu’ils baissent leurs prix. Autrefois, les chauffeurs de taxi pouvaient facturer ce qu’ils voulaient. Mais aujourd’hui, avec les nombreuses options qui s’offrent aux passagers, les chauffeurs de taxi doivent se battre sur les prix. C’est une bonne chose pour les passagers, mais une mauvaise chose pour les chauffeurs.

Un autre problème est que ces nouvelles technologies permettent aux gens de travailler plus simplement comme chauffeurs de taxi indépendants. Jadis, si vous vouliez être chauffeur de taxi, vous deviez obtenir une licence spéciale et vous soumettre à de diverses formalités administratives. Aujourd’hui, toute personne possédant une voiture peut s’inscrire pour devenir chauffeur pour l’une de ces sociétés. Cela signifie qu’il y a plus de chauffeurs qui se font concurrence pour les courses, ce qui fait à nouveau grimper les prix.

Grâce à ces nouvelles applications, il vous suffit d’ouvrir l’application, de saisir votre position et de commander un taxi. Le chauffeur viendra ensuite vous chercher. C’est beaucoup plus pratique pour les passagers.

Un autre avantage de ces technologies est qu’elles permettent aux passagers de connaître le prix de leur course avant même de monter dans la voiture. Avec les taxis traditionnels, vous ne saviez pas combien votre course allait coûter avant d’arriver à destination. Avec ces nouvelles applications, vous pouvez voir le prix dès le départ, ce qui évite les surprises. Vous pouvez également consulter les évaluations des chauffeurs, ce qui vous permet d’être sûr de bénéficier d’un bon service.

Cependant, ces changements ne font pas l’unanimité. De nombreux chauffeurs de taxi se sentent menacés par ces changements.

Lire aussi: Qu’est-ce qu’un taxi conventionné CPAM ?

Présentation en vue pour 2023 selon Musk 

Elon Musk, le patron de Tesla et SpaceX, prévoit de présenter son robot-taxi l’année prochaine. La production devrait commencer l’année suivante.

Comme on peut le voir, ces nouvelles technologies présentent des avantages et des inconvénients. D’un côté, elles sont plus pratiques pour les passagers et permettent de faire des économies. D’autre part, elles mettent de faire pression sur les chauffeurs pour qu’ils baissent leurs prix et de faciliter l’exercice de la profession de chauffeur de taxi indépendant. Seul le temps nous dira comment ces changements affecteront le secteur à long terme.

taxis avec les nouvelles technologies , dans le reste du monde ? 

Pour l’instant, ce sont les États-Unis et l’Asie qui ont montré la voie. À travers sa filiale Waymo, Google est le plus avancé. Dès 2017, elle a commencé à proposer des taxis robots à Phoenix, en Arizona. Une flotte de Chrysler Pacifica a d’abord roulé dans une phase de test avant de proposer un service commercial. Le géant de l’Internet vient de déployer des véhicules à San Francisco. Téléchargez l’application Waymo One pour obtenir ce type de véhicule, avec toutefois la présence à bord d’un expert au départ.

Cet acteur vise également l’Asie, avec le Japon (à Tokyo) et la Chine, où il teste actuellement ses monospaces autonomes à Pékin et Shanghai. Toyota a également annoncé l’année dernière qu’il allait investir 50 millions de dollars sur cinq ans à Uber.

La technologie permet d’améliorer les choses, alors pourquoi ne pourrait-elle pas améliorer la demande de taxi ? De nouvelles applications comme Cabulous relèvent le défi en rendant la demande de course plus facile que jamais.

Qu’en pensez-vous ? Ces nouvelles technologies sont-elles bonnes ou mauvaises pour l’avenir des taxis ? Faites-le nous savoir dans les commentaires ! Merci de nous avoir lu et à bientôt